www.laurenteyquem.com
   Télécharger la biographie au format PDF®

Natif de Bordeaux, Laurent Eyquem débuta sa formation de pianiste classique à l'âge de 6 ans et ce, sous l'influence de son père, clarinettiste et Première médaille du conservatoire de Bordeaux.

Cinq année seulement après ses débuts acclamés pour le film québécois ''Maman est chez le coiffeur'' de la réalisatrice Léa Pool, qui lui valurent trois nominations: aux Génie (Équivalent des César), aux Jutras ainsi qu'à l'ADISQ (équivalent des Victoires de la musique), Laurent remporta le Prix ''Découverte de l'année'' en 2013, de l'Association Internationale des Critiques de Musiques de Film (IFMCA). Il partagea également deux autres nominations aux côtés d'Ennio Morricone et de John Williams, pour ''Meilleure musique de Drame'' et fut nominé aux prestigieux World Soundtrack Awards, en tant que Découverte de l'année (2013).

La popularité de ses thèmes et mélodies (qui font sa spécificité), l'ont amené à composer la musique de plus de 20 films ces 6 dernières années, dont le film Winnie (biographie de Winnie Mandela) mettant en vedette la gagnante d'un Oscar Jennifer Hudson, et le nominé aux Oscar Terrence Howard. Il signe notamment les partitions de Copperhead (2013), Tokarev (2014), Enragés (2015) ou encore USS Indianapolis (2016)

Laurent vient tout juste de réaliser la musique du film Nostalgia (un drame réalisé par Mark Pellington, mettant en vedette Jon Hamm, Ellen Burstyn, Catherine Keener) et travaille entre autres sur la musique de la série 18 : Le fracas des utopies, une coproduction BBC / ARTE.